Océanie

Cartes

 

L’Océanie, continent aux milles îles

L’Océanie est un continent regroupant 16 pays répartis sur quatre régions géographiques.

Constitué par l’Australie et la Nouvelle-Zélande, la Mélanésie, la Micronésie et la Polynésie, le continent océanien est situé dans l’océan Pacifique Sud. Outre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’Océanie représente un ensemble composite de plusieurs milliers d’îles, pour la plupart de petite taille, dispersées au sud de l’équateur, à l’exception d’une partie de la Micronésie et des îles Hawaii (Etats-Unis). Des distances considérables (parfois plusieurs milliers de kilomètres) séparent certains de ces archipels et de ces îles.

Le continent océanien couvre une superficie de 8,5 millions de km2 et comptait (en 2004) une population d’environ 31 millions d’habitants.

 

Les pays d’Océanie

Nombre de pays en Océanie : 16.

Liste des pays par ordre alphabétique :

  • Australie
  • Îles Cook
  • Fidji
  • Kiribati
  • Îles Marshall
  • Micronésie
  • Nauru
  • Niue
  • Nouvelle-Zélande
  • Palaos
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Salomon
  • Samoa
  • Tonga
  • Tuvalu
  • Vanuatu

Géologie du continent

Les îles d’Océanie sont caractérisées du point de vue morphologique par une orogenèse et un volcanisme qui ont conditionné l’émergence des terres. Le secteur occidental est le plus régulier et l’immense dorsale océanique de Darwin, qui supporte les atolls de Micronésie et de Polynésie, est parsemée de volcans, comme Hawaii (partie émergée d’un ensemble volcanique plus haut que l’Everest), et les îles Tonga. Régulièrement, des volcans sous-marins viennent affleurer à la surface des dorsales volcaniques qui côtoient des fosses sous-marines parmi les plus profondes du monde : fosse des Kermadec-Tonga (10 882 m) et la fosse des Mariannes (11 034 m).

La présence de formations coralliennes — les atolls — reposant sur un soubassement volcanique immergé constitue une autre particularité de ces îles. La plupart des îles de la Polynésie française ont eu une formation identique.

 

Climat de l’Océanie

L’incidence des étendues marines influe sur le climat des îles d’Océanie, océanique et relativement constant pour la zone comprise entre les tropiques. Dans la zone équatoriale, il pleut toute l’année et le régime des précipitations atteint des valeurs significatives : de 3 000 à 5 000 mm par an aux îles Carolines ou dans l’archipel Bismarck. Dans les régions plus ouvertes aux mouvements des courants et des alizés, la pluviosité enregistre des écarts importants, selon que la région se trouve « sous le vent » ou « au vent ». La température moyenne de l’aire tropicale avoisine 27 °C, avec de très faibles variations (moins de 1 °C).

Les courants marins, dont les flux sont liés à la rotation des vents, ont un rôle important dans l’écosystème océanien. Deux grands circuits de courants coexistent, séparés par l’équateur : au nord, le courant de Californie et le courant nord-équatorial du Pacifique, ce dernier influencé par les alizés et s’écoulant d’est en ouest ; au sud, le courant sud-équatorial. Ils sont séparés par un contre-courant qui s’écoule le long de l’équateur des Philippines à Panamá.

En raison de sa superficie, l’Australie connaît une grande variété de climats.